L’homéopathie revendique son efficacité grâce à la relation médecin/malade. Certains médicaments homéopathiques sont remboursés par la Sécurité sociale pour des raisons historiques. Ces remboursements étaient accordés avant les nouvelles législations concernant le service médical rendu (SMR). Les rares études connues ne sont pas faites selon les méthodes scientifiques standardisées, elles ne peuvent prouver officiellement l’efficacité de ces médicaments par rapport à un placebo (The Lancet, août 2005). Les médicaments homéopathiques sont donc régulièrement menacés de déremboursement ; les tenants de l’homéopathie avancent qu’ils sont efficaces et moins chers que les traitements allopathiques pour garder ce remboursement.