Les moisissures – impact sanitaire et santé

Définition des moisissures

Les moisissures désignent généralement tous les champignons microscopiques de l’environnement. Ces microorganismes peuvent entrer directement dans les maisons, ou encore s’y introduire sous la forme de spores, dans l’air ; ils jouent alors un rôle essentiel dans le développement de certaines allergies ou maladies. L’allergie, définie par une réponse immunitaire de l’organisme, inadaptée et exagérée, touche alors les yeux, la peau, et les voies respiratoirescomme le nez ou les bronches.
Sinon, d’autres moisissures pénètrent dans le corps et s’y multiplient sous la forme de filaments provoquant une destruction des tissus ou une inflammation.

Risques et conséquences du développement des moisissures

Le nombre d’allergies est en constante augmentation dans les pays industrialisés. Les allergies respiratoires sont les plus fréquentes, puisqu’on estime qu’environ une personne sur quatre présente des symptômes cliniques d’allergie respiratoire, et les moisissures sont responsables de beaucoup d’entre elles.
La croissance des champignons et des moisissures nécessite un milieu humide : les sous-sols, cuisines et salle de bains sont des lieux de développement idéaux. D’autres facteurs sont également retrouvés comme une inondation, des fuites provenant du toit ou de la tuyauterie, ou une mauvaise ventilation.

Origines du développement des moisissures

Un certain nombre de facteurs, nutritifs et environnementaux, doivent être réunis pour que les moisissures se développent. Les principales moisissures retrouvées dans les maisons sont les Stachybotrys, Aspergillus sp., Penicillium sp., Fusarium sp., et autres Trichoderma sp.


Ensuite, le pouvoir pathogène des moisissures est double :


 – Premièrement, elles peuvent provoquer des allergies avec une première étape nécessaire dite de sensibilisation, c’est la première rencontre de l’organisme avec la ou les moisissures. Les contacts ultérieurs aboutissent à une réaction allergique, qui apparaît en libérant une substance, l’histamine, responsable des symptômes. L’action de l’histamine peut être bloquée par des médicaments spécifiques appelés « antihistaminiques ».


 – Deuxièmement, les moisissures peuvent entraîner des infections, de la simple mycose des pieds à des infections pulmonaires très graves chez les sujets immunodéprimés, comme l’aspergillose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.